#TechConf – Retour sur l’Apple WWDC 2019

Home Blends & Trends 17 juin 2019

Il y avait foule au McEnery Convention Center de San José en ce lundi 3 juin. Comme à l’accoutumée, Apple a donné rendez-vous à quelques 5000 développeurs chanceux pour sa traditionnelle conférence technique de mi-année. 3 jours de plénières et d’ateliers pour approfondir ses connaissances techniques des plateformes de la firme à la pomme et en savoir plus sur les nouveautés logicielles, matérielles et servicielles à venir.

La Keynote et ses présentations ont été rythmées par de nombreuses annonces concernant les applications et les services de la firme à la pomme. Revenons sur certains d’entre eux.  

Du nouveau du côté des services : adieu iTunes, et bonjour « Sign In » !

Une page se tourne pour iTunes ! Le lecteur multimédia, d’écoute de podcasts et service d’achat et location de musique et de films tire sa révérence sur macOS après 18 années de bons et loyaux services. Il se verra remplacé par les 3 applications Musique, Podcasts et Apple TV qui permettent déjà d’écouter sa musique, ses podcasts et de regarder ses films préférés sur iPhone et iPad. Dès lors, la gestion et la synchronisation des contenus multimédia sur les iDevices se fera directement depuis le Finder de votre Mac.

Cette disparition d’iTunes prouve une nouvelle fois le virage pris par Apple sur la distribution de contenus, passant du modèle d’achat unique à celui de l’abonnement.

Apple-Privacy

Autre annonce très remarquée : la firme de Cupertino a présenté « Apple Sign-In”. Ce dispositif permettra aux utilisateurs de se connecter à leur services et applis favoris sans avoir à créer de nouveau compte ou à taper de mot de passe, celui-ci étant remplacé par  Face ID et/ou Touch ID. Avec cette nouvelle fonctionnalité, Apple entend proposer une alternative similaire aux outils proposés par Facebook et Google tout en empêchant la transmission de vos données personnelles. Au lieu de communiquer son adresse mail au site, à l’application ou au service qui l’implémente, Apple Sign-In enverra à la place une fausse adresse, générée automatiquement, qui sera liée à la vôtre, et vous proposera de choisir les données que vous souhaitez voir partagées.

Proposée en option sur Android, cette fonctionnalité sera un pré-requis pour toute application iPhone, iPad ou Mac proposant la création de compte par SSO (Single Sign-On), une obligation de plus qui fait déjà grincer les dents dans la communautés de développeurs.

Apple-Privacy

Toujours dans ce soucis de protéger au maximum les données et la vie privée de ses clients, cette fois-ci côté géolocalisation, Cupertino en a profité pour en revoir la gestion au sein des applications : vous pouvez désormais partager votre localisation une seule fois, et si vous la partagez en continu, une notification vous informera ponctuellement de la manière dont l’application a exploité vos données. Pour ne rien gâcher, Apple a fermé la porte qui permettait à certaines applications d’exploiter le Wi-Fi ou le Bluetooth pour déterminer votre position sans votre accord.

Enfin, Plans – l’application de cartographie – se dote de cartes plus détaillées et plus précises dans les prochaines versions d’iOS, iPadOS et MacOS, aux États-Unis dans un premier temps. Surtout, elle possède désormais suffisamment de données visuelles pour être en mesure de proposer son propre mode « Street View » : « Look Around » offrira une vue plus détaillée qui permet de se promener virtuellement dans les rues. L’application proposera également d’organiser vos favoris sous la forme de collections et de listes de lieux que vous pouvez partager avec vos amis et vos proches… un service qui viendra faire concurrence à d’autres éditeurs comme Mapstr par exemple.

L’Apple TV se transforme en console de jeu

Parlons maintenant de  la nouvelle version de TV OS. Outre un écran d’accueil totalement retravaillé affichant des aperçus en grand écran (fonctionnalité qu’on retrouve notamment chez Netflix), le boîtier télé made in Cupertino gère maintenant plusieurs comptes utilisateurs : l’occasion pour les membres d’une famille de se voir proposer des suggestions de séries et de films personnalisées (vous avez dit Netflix ?) sans oublier la musique grâce à une meilleure intégration de son service de streaming Apple Music.

Apple-Privacy

Les gamers n’ont pas été oubliés puisque l’Apple TV prend maintenant en charge les manettes les plus populaires du marché, dont celle des célèbres Xbox One et Playstation 4. Cette compatibilité permettra à Cupertino de diversifier son offre vidéo-ludique en proposant – via son service Apple Arcade – des titres plus classiques qu’on retrouve déjà sur consoles. Une belle opportunité d’aller chatouiller Microsoft, Sony, Nintendo et le nouveau venu Google sur le marché du jeu vidéo.

Une montre connectée de plus en plus autonome

Après Tim Cook, c’est au tour de Kevin Lynch – VP Technology – de monter sur scène pour parler de WatchOS. La nouvelle mouture ajoute de nouveaux cadrans simples comme détaillés et embarquera également des applications qui manquaient à l’appel comme le dictaphone, les livres audio ou encore la calculatrice. Cette dernière, en plus de vous permettre de faire des calculs, intègre 2 fonctionnalités très utiles pour les sorties au restaurant : le calcul du pourboire et le partage de l’addition.

Apple-Privacy

Avec WatchOS 6, les applications fonctionnent maintenant de manière autonome. Exit l’obligation d’installer l’appli Spotify sur votre iPhone pour pouvoir télécommander votre musique depuis la montre : il sera maintenant possible de streamer vos playlists directement depuis votre Apple Watch, à condition que cette dernière dispose d’une connexion réseau.

Cette indépendance annonce également l’arrivée de l’AppStore sur WatchOS à partir duquel vous pouvez retrouver toutes les apps accompagnées de leur description complète, y compris en effectuant votre recherche par la voix !

iOS 13 :  plus rapide mais surtout plus sombre !

Avec iOS 13, le système gagne en vélocité comme avec Face ID, qui permet de réduire le temps de déverrouillage du device ou encore les apps qui se lanceront 2 fois plus rapidement. Apple a également divisé le poids des applications par deux, faisant baisser le temps de téléchargement et les mises à jour..

Après macOS, c’est au tour d’iOS de voir débarquer le mode sombre sur les iDevices, offrant ainsi un plus grand confort d’usage dans la pénombre. Applications systèmes, centre de contrôle et clavier sont maintenant affichés dans des teintes de gris et de noir pour le plus grand bonheur de vos yeux et du sommeil de votre conjoint.

Alléluia ! l’iPad a enfin son propre OS

Réclamé à corps et à cris par ses utilisateurs depuis la sortie du premier modèle pro en 2015, l’iPad se dote enfin de son propre système d’exploitation. iPadOS – c’est son nom – apporte avec lui un grand nombre de fonctionnalités et de raccourcis exclusivement dédiés aux tablettes avec un focus particulier sur le multitâches.

Tout d’abord, on pourra afficher une app sur le côté avec Slide Over mais surtout, on pourra passer d’une app à l’autre en Slide Over avec son propre multitâches. De même, on pourra partager deux fois la même app sur l’écran; par exemple, dans Notes, on peut ouvrir une deuxième note et l’afficher à côté de la première. On retrouve enfin le comportement du multitâche du Mac sur iPad.

Apple-Privacy

L’app Fichiers apporte aussi son lot de nouveautés : vue en colonnes, aperçu du document et actions rapides du Finder de MacOS sont maintenant disponibles. Accès aux répertoires réseau et partage de répertoire iCloud sont également au programme sans oublier… l’utilisation de clé USB ! Très attendue, cette fonctionnalité était le principal frein à l’adoption de l’iPad dans un contexte professionnel.

Pour finir, l’iPad récupéra la version MacOS de Safari et affichera automatiquement les sites visités au format desktop comme c’est déjà le cas sur ordinateur.

Avec toutes ses features, iPadOS fait passer les tablettes pommées à la vitesse supérieure et tend à réduire de plus en plus la frontière qui les séparait du MacBook.

Avec Catalina, le Mac se rapproche toujours plus de l’iPad

Connaissez-vous Catalina, cette île au large du port de Los Angeles ? C’est aussi le nom de la nouvelle mouture de macOS (10.15) qui, en plus d’embarquer déjà les nouveautés d’iOS 13 et d’iPadOS, possède son lot de fonctionnalités.  

Apple-Privacy

 

A commencer par SideCar, une fonctionnalité qui permet d’utiliser l’iPad comme un écran externe, voire comme une tablette graphique avec l’Apple Pencil. Cette dernière remplacera les nombreuses applis tierces payantes qui proposaient déjà ces fonctionnalités.

De la même manière, la nouvelle application « Localiser mon », qui fusionne « Localiser mon iPhone » et « Localiser mes Amis », débarque sur macOS. Une fois iOS 13 et macOS Catalina installés, les appareils émettront ponctuellement une sorte de signal de détresse en Bluetooth, chiffré et anonymisé. Les appareils environnants seront alors capables de le capter et de le relayer aux serveurs d’Apple : vous pourrez ainsi localiser votre iPhone ou votre Mac même s’ils ne sont pas connectés au réseau.

Le projet Catalyst, le nom officiel du feu projet Marzipan, permet quant à lui d’importer les applications disponibles sur iPad vers le Mac sans modification du code, et ainsi de gagner un temps précieux côté développement. Disponible dès aujourd’hui dans Xcode, c’est une belle opportunité pour les éditeurs de proposer leur service sur ordinateur via une appli native et pour Apple d’enrichir très facilement son App Store dédié aux Mac.

Nouveau Mac Pro, plus puissant, plus modulaire… mais surtout beaucoup plus cher !

Les superlatifs ne manquent pas quand il s’agit de décrire la dernière machine d’Apple.

L’unité centrale à l’apparence utilitaire, presque brutaliste est construite autour d’un simple cadre en acier. Ce cadre possède des pieds et des poignées, mais forme surtout le support sur lequel des modules viennent se greffer. Un énorme radiateur chapeaute de nouveaux processeurs Intel Xeon, entourés de douze emplacements pour des barrettes de mémoire ECC à 2 933 MHz permettant au Mac Pro d’embarquer jusqu’à 28 cœurs et 1,5 To de mémoire vive (oui, oui, vous avez bien lu).

Pour accompagner cette bête de course, Apple propose un nouvel écran de 32 pouces Retina 6K (6 016 x 3 384 px). Baptisé « Pro Display XDR » (pour Extreme Dynamic Range), il embarque les toutes dernières technologies d’affichage et propose une luminosité et un contraste encore jamais vus chez le constructeur. Bien évidemment, vous pourrez brancher jusqu’à 6 écrans à votre Mac Pro et ainsi travailler de manière extrêmement confortable 🙂 !

Apple-Privacy

En dévoilant son nouvel étendard, la firme de Cupertino a voulu montrer qu’elle était capable de rivaliser avec les plus grosses stations de travail proposées par Dell ou HP. Développeurs, photographes, graphistes ou cinéastes, le nouveau Mac Pro et son écran Pro Display XDR vous permettra de donner libre court à votre créativité et à votre talent… sous réserve de dépenser un montant minimum de 10 997$ hors taxe !

Que retenir de cette édition 2019 ?

Tant sur le plan logiciel que matériel, les nouveautés ont été au centre de toutes les attentions durant cette keynote d’ouverture. Que ce soit par ses applications, ses systèmes d’exploitations ou ses services, la firme de Cupertino a enfin pris en compte les retours de ses clients pour leur proposer une expérience quasi-identique quelque soit le device utilisé.

A noter également l’accentuation du positionnement pris sur le respect de la vie privée. Après les nombreuses moutures d’ITP sur son navigateur Safari et un spot publicitaire axé sur le respect de la vie privée, c’est au tour d’Apple Sign-In de protéger les données des utilisateurs au sein des applications mobiles de son éco-système.

Nul doute qu’Apple continuera les initiatives en ce sens, renforçant ainsi son positionnement de chevalier blanc de la vie privée des GAFA et le transformant en véritable argument marketing pour continuer à vendre ses devices et ses services. Quelle sera la réaction de Google et Facebook ?

Bien évidemment, vous pouvez retrouver la keynote dans son intégralité sur Apple TV, Apple Podcasts mais également ici. Bon visionnage !  

Vous reprendrez bien une tasse de thé ?