#TechConf – Facebook F8 2019 : ce qu’il faut retenir

Home Blends & Trends 6 mai 2019

Conférence très attendue par les développeurs de l'écosystème Facebook, la F8 est l’occasion pour la firme de Menlo Park et pour son CEO, Mark Zuckerberg, de présenter ses dernières innovations produits, alors que le réseau social fête cette année ses 15 ans.

Au menu cette année, du nouveau pour Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram mais aussi côté équipement hardware avec les écrans Portal et les casques de réalité virtuelle Oculus.

Facebook, se recentre sur les relations entre les personnes…

Le réseau social numéro 1 fait peau neuve ! Au delà du changement de couleurs, l’ergonomie du site web est complètement revue avec une barre de menu permettant d’accéder aux principales fonctionnalités du services. Fil d’actu, notifications, vidéos, stories, marketplace, Messenger sont maintenant accessibles très facilement.

Avec plus de 400 millions d’utilisateurs, l’appli est également concernée par ces changements et en profite pour faire la part belle aux groupes.  Un onglet de l’app leur est maintenant dédié, permettant de mieux mettre en avant cette fonctionnalité qui dispose désormais de son propre flux d’actualités et recommande par ailleurs des groupes susceptibles d’intéresser les utilisateurs.

… et continue sur sa lancée dans le dating

Rappelez-vous, en 2018, Facebook lançait son service de rencontres amoureuses. Décidé à marcher sur les platebandes de Match.com et Tinder, et déjà présent en Colombie, en Thaïlande, au Canada, en Argentine et au Mexique, le géant de Menlo Park continue de s’étendre en déployant « Facebook Dating » dans 14 nouveaux pays. En revanche, aucune information quant à une éventuelle disponibilité en France.

La conférence a été l’occasion d’annoncer « Secret Crush », une nouvelle fonctionnalité pour son service de rencontres. Un utilisateur de « Facebook Dating » pourra exprimer son intérêt secret envers une personne ; si le coup de coeur est réciproque, les deux personnes concernées en seront averties. Tinder n’a qu’à bien se tenir !

Messenger : plus léger, plus rapide, plus ouvert

2 milliards. C’est le nombre d’utilisateurs cumulés sur Messenger et Whatsapp, les 2 messageries du groupe : il est donc normal qu’elles soient au centre de l’attention de Facebook.

Ainsi, comme présenté par Asha Sharma – Head of Messenger, la messagerie n°2 du groupe se refait une beauté dans une 4ème version. Pour l’occasion, l’application mobile a été entièrement revue dans l’objectif d’améliorer l’expérience utilisateur. Plus légère (elle pèse maintenant moins de 30 Mo, soit 20 % du poids actuel) et plus rapide (le temps de démarrage a été réduit à 1,3 secondes), elle sera également plus ouverte puisqu’il sera possible de communiquer avec ses contacts Messenger, WhatsApp et Instagram depuis la même interface.

La messagerie sera également utilisable depuis un ordinateur Windows et MacOS grâce à des applications natives pour ces plateformes.

WhatsApp, de nouvelles fonctionnalités orientées business

Depuis le lancement des profils Business l’an dernier, WhatsApp est devenu un nouveau canal pour les petits commerçants, leur offrant la possibilité de communiquer de manière plus souple et moins formelle avec leur clients. Cette année, Facebook prévoit d’y ajouter une fonctionnalité de paiement (déjà testée avec brio en Inde) ainsi qu’un catalogue permettant de promouvoir ses produits.

Avec ces nouveaux outils à leur disposition, chaque commerçant disposera alors d’un canal supplémentaire pour optimiser ses ventes.

Instagram prend le virage du e-commerce

On le sait depuis plusieurs mois, Instragram testait la possibilité d’acheter des produits directement depuis son application. Mardi, Adam Mosseri – responsable de la plateforme Instagram, a fait une annonce supplémentaire : les mobinautes pourront directement faire leur shopping depuis le compte de leurs influenceurs préférés. Si une tenue leur plaît, il leur suffira de taper sur la photo afin de retrouver la marque exacte des vêtements portés et de les acheter en quelques clics !

Dans un autre registre, le réseau social de partage de photos va également permettre la collecte de dons via un sticker dédié dans les Stories (photos et vidéos éphémères) : une excellente opportunité qui permettra aux associations caritatives de toucher une public plus large et plus jeune.

L’Europe : prochaine destination pour les écrans connectés

Connaissez-vous Portal ? C’est la réponse de Facebook aux assistants de Google, Amazon et Apple !

Doté d’un écran, d’une caméra et animé par l’assistant Alexa d’Amazon, l’écran intelligent Portal était jusqu’à présent réservé aux États-Unis et compatible avec les conversations vidéo Messenger. Désormais, il permettra de discuter sur WhatsApp, de diffuser des vidéos Facebook Live ou des flash d’informations, tout en contrôlant sa maison connectée.
A noter que Facebook prévoit de lancer ses deux écrans Portal et Portal+ en Europe et dans le reste du monde dès cet automne.

Des nouveautés concernant la Réalité Virtuelle

Menlo Park continue à investir dans la VR. Après le rachat d’Oculus et le lancement réussi des casques Go et Rift ainsi que de la chaîne Oculus Venues proposant de nombreux programmes en VR, Mark Zuckerberg a profité du F8 pour annoncer deux nouveaux modèles de casques. Les Quest (masque autonome) et Rift S (appareil qui nécessite un ordinateur) sont d’ores et déjà disponibles en pré-commande (à partir de 399$) et seront expédiés à partir du 21 mai. Reste à voir si les ventes seront en rendez-vous et permettront à Facebook de devenir un acteur incontournable du marché de la VR.

“The future is private”

Comme Apple aime à le répéter, le respect de la vie privée des utilisateurs reste toujours au centre de ses préoccupations. C’est aussi le cas de Facebook qui a insisté tout au long de la conférence sur les enjeux du respect des utilisateurs et de leur données. Aujourd’hui, c’est une véritable « privacy company » que l’ancien étudiant d’Harvard nous propose : conception des produits et services, choix technologiques d’infrastructure, design des interfaces, ce sont toutes les équipes du groupe qui sont mobilisées sur ces sujets dans leurs activités quotidiennes, dans une approche qui nous rappelle le concept de “  Privacy by Design ” cher au RGPD.

Avec ses services publicitaires, ses capacités de ciblage de plus en plus fines, ses algorithmes de recommandation de personnes et de groupes de plus en plus performants, la société de Mark Zuckerberg réussira-t-elle à relever les défis liés à la protection de ses données utilisateurs, qui sont l’essence même des services et produits qu’elle propose ?

En attendant d’avoir la réponse à cette grande question, il ne nous reste plus que quelques mois à attendre avant de pouvoir tester toutes ces nouveautés.

D’ici là, vous pouvez (re)voir les keynotes du F8 ici et .

Vous reprendrez bien une tasse de thé ?