Les actualités brandtech du mois – mars 2019

Home Blends & Trends 11 mars 2019

Chaque mois, fifty-five sélectionne pour vous les dernières actualités et tendances qui méritent votre attention. Alors que s’est-il passé dernièrement dans l’écosystème brandtech ? L’Intelligent Tracking Prevention d’Apple s’attaque aux cookies, l’IAB s’adapte tant bien que mal au RGPD, Facebook fait face à de nouvelles polémiques à l’international, l’application chinoise TikTok monte en puissance… Découvrez notre sélection !

La stratégie d’Apple pour contrer le tracking

L’Intelligent Tracking Prevention (ITP) d’Apple se renforce, et s’attaque désormais aux cookies first-party, en plus des cookies tiers, ou cookies third-party. Cette fonctionnalité,  lancée en 2017, est intégrée au moteur de recherche maison Safari, afin de protéger les données des utilisateurs de produits Apple. Mais quelle est vraiment la teneur de cette menace, et les conséquences futures pour les acteurs de la publicité digitale, notamment pour les éditeurs et les annonceurs ? En savoir plus sur Linkedin Pulse.

 

En Europe, Google et l’IAB font face au RGPD

L’Interactive Advertising Bureau (IAB) est sujet à des accusations de la part de plusieurs acteurs de l’écosystème, qui affirment que l’organisme aurait volontairement enfreint les règles du RGPD. La plainte spécifie que le système de Real-Time Bidding ( RTB) de l’IAB Tech Lab ne protègerait pas correctement les données des utilisateurs. Google et sa structure adtech Doubleclick Ad exchange sont également visés par cette réclamation.  Découvrir l’article en entier dans Siècle Digital.

 

Facebook épinglé par l’autorité de la concurrence allemande

L’Allemagne essaye de limiter Facebook dans sa collecte de données tierces (ou third-party), car les utilisateurs de la plateforme n’auraient pas été informés de la collecte de leur données personnelles. Si l’Allemagne vient à bout de cette accusation et empêche réellement Facebook de collecter des données via des cookies tiers, les conséquences pourraient être majeures pour les capacités de ciblage publicitaire de la plateforme. Sans oublier que d’autres pays européens pourraient suivre cet exemple.. Plus de détails dans cet article Le Monde.

 

Les marques de luxe redéfinissent leur stratégie WeChat

Les marques de luxe apprennent petit à petit à tirer profit du réseau social chinois WeChat, et de sa multitude de fonctionnalités. L’application couteau-suisse chinoise est le leader incontesté pour communiquer en Chine, mais aussi pour effectuer divers types de paiements ou encore faire ses courses. L’application offre un grand nombre de possibilités pour communiquer auprès de ses utilisateurs, et les marques de luxe commencent à saisir l’ampleur du potentiel de ventes que peut générer la plateforme. C’est par exemple le cas de Dior, qui a créé un sac à main inédit et en édition limitée pour la Saint Valentin chinoise, disponible uniquement sur l’app. En savoir plus dans cette article du Monde.

 

La montée en puissance de TikTok

L’application chinoise de vidéo et musique est en pleine croissance, et rencontre un succès fulgurant auprès des adolescents. Mais TikTok, quésaco ? En 2017, le groupe chinois ByteDance rachète l’application de vidéo américaine Musical.ly, et la fait fusionner avec sa propre application, TikTok. Le concept ? Disons qu’il s’agit d’un doux mélange entre le regretté réseau social vidéo de Twitter, Vine, et un karaoké. Si c’est encore un peu flou, retrouvez tous les détails dans cet article sur Stratégies.

Vous reprendrez bien une tasse de thé ?