#TechConf – Google I/O 2018 : ce qu’il faut retenir

Customer Experience 5 juin 2018

Du 8 au 11 mai dernier avait lieu Google I/O: grand-messe annuelle durant laquelle la firme de Mountain View présente les nouvelles fonctionnalités de ses produits et services. L’occasion pour elle de rassembler 22 500 personnes dans son célèbre amphithéâtre en plein air, pour un discours d’introduction attendu (le « keynote ») et plusieurs sessions techniques dédiées aux développeurs du monde entier.

Un millésime sous le signe de l’IA

C’est Sundar Pichai qui ouvre le bal en nous rappelant que les acteurs de la tech doivent se sentir responsables des produits et services qu’ils créent et des éventuels impacts qu’ils pourraient avoir en matière d’éthique et de respect de la vie privée des utilisateurs. Une façon de revenir sur le scandale Cambridge Analytica qui a secoué Facebook et marqué tous les esprits ces dernières semaines.

google-IO-2018

Cette keynote d’ouverture est également l’occasion, pour le CEO de Google, d’annoncer le changement de nom de la filiale Google Research qui devient Google AI. Ainsi, Google clarifie ce qu’était devenu Google Research ces dernières années : un laboratoire dédié aux technologies reposant sur l’ intelligence artificielle. C’est un progrès pour Mountain View, à qui on reproche souvent de mettre en place des projets peu lisibles et qui finissent par se cannibaliser.

Ce changement de nom est également un indice sur la manière dont Google se projette dans l’avenir : l’intelligence artificielle – qui est au cœur des produits Google depuis de nombreuses années – va être de plus en plus mise en avant et appliquée à la stratégie globale de l’entreprise. La mission de ce laboratoire ? Faire arriver l’intelligence artificielle dans tous les foyers, soit une réelle volonté de démocratiser des technologies encore peu accessibles. Aujourd’hui, tout le monde connaît et utilise déjà Google Assistant ou Google Translate, mais pas vraiment TensorFlow et ses capacités à reconnaître les images, les formes et les visages.

Des produits et services plus humains donc plus autonomes

L’IA est au coeur de plus en plus de services de la firme, dont son Assistant. Avec Continued Conversation, plus besoin de commencer chaque requête par le sésame « Ok Google », l’assistant est à même de comprendre que l’utilisateur s’adresse une nouvelle fois à lui. De même, ce dernier est capable de discerner le fait que l’utilisateur échange avec lui ou avec quelqu’un d’autre dans la pièce, offrant ainsi une interaction plus naturelle avec la machine.
Google pense aussi aux enfants qui discutent de plus en plus avec son enceinte connectée ! Après avoir enregistré et reconnu la voix de vos chérubins, Pretty Please exigera de leur part plus de respect. En effet, l’assistant ne répondra pas à leurs demandes sans avoir entendu les mots magiques « s’il-te-plaît » ou « merci ». Une façon pour l’enceinte de renforcer le rôle des parents en rappelant les bonnes manières.

Autre innovation montrant les capacités de l’intelligence artificielle : Duplex ! Ce service permet à l’utilisateur de déléguer la prise d’un rendez-vous à son assistant. Ce dernier va, de manière autonome, appeler le correspondant et échanger avec lui. Comble de l’exploit, l’assistant va même jusqu’à copier le langage et le comportement humain en glissant des « ummm » et des « ahhh » dans ses expressions.

 
Cette démonstration montre à quel point la technologie commence à être mature. De là à reproduire les scenarii des films d’anticipation, il n’y a qu’un pas ! On peut même se demander si, dans quelques années, les assistants ne communiqueront pas entre eux pour répondre à des besoins ponctuels comme réserver une table, programmer un voyage ou organiser une soirée entre amis.

Android & les Google apps simplifient la vie des utilisateurs

Android P, nouvelle mouture de l’OS mobile maison, s’appuie sur le machine learning pour être toujours plus intuitif et offrir une meilleure ergonomie grâce aux nouveaux gestes d’interaction (les « gestures ») et aux boutons virtuels intelligents. Adaptive battery cherchera à comprendre les applications que vous utilisez et optimisera la consommation d’énergie du téléphone en conséquence. La batterie est ainsi uniquement disponible pour les applications que vous utilisez.
Un dashboard fait également son apparition pour vous offrir un aperçu et une meilleure lisibilité de l’usage de votre smartphone dans une seule interface accessible depuis le centre de notifications.

google-IO-smartphone

Les Google apps bénéficieront aussi des apports de l’intelligence artificielle et du machine learning pour proposer des fonctionnalités toujours plus innovantes.
Gmail vous aidera à rédiger vos mails en affichant des suggestions de mots et d’expressions (Smart Compose & Reply), tandis que Maps et Actualité vous proposeront sorties, activités et articles à lire en fonction de votre localisation et de vos préférences (Your match & For You). Idem du côté de la photo avec des fonctionnalités qui vous permettront d’améliorer vos prises de vue et vos clichés. Enfin, Lens reconnaîtra, en plus des personnes et des lieux, les objets présents sur la photo afin de les retrouver sur Internet facilement.
google-IO-2018

Cette keynote a donc été riche en annonces et en nouvelles fonctionnalités alimentées par le machine learning et l’intelligence artificielle. On retiendra surtout la volonté de Mountain View de nous faciliter la vie et de nous faire passer moins de temps sur nos smartphones tout en déléguant de plus en plus de tâches à ses services. Réserver une table, commander notre prochain livre, lancer le film du soir : toutes ces actions seront bientôt sous le joug de nos assistants… au point où nous ne pourrions plus vivre sans eux ?

Vous reprendrez bien une tasse de thé ?