DPO

Avec l'entrée en vigueur du RGPD, un nouveau rôle a vu le jour au sein des organisations : le·la Data Protection Officer (DPO), ou Délégué·e à la Protection des Données. Il·elle doit s'assurer que son entreprise et ses sous-traitants respectent bien la législation lors de l'exploitation de données personnelles, quelle que soit la finalité (commerciale, interne, etc.).

Très polyvalent, le·la DPO doit être capable de comprendre les enjeux du digital, de la cybersécurité, mais aussi posséder de solides bases en droit des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication).

Certaines entreprises sont dans l’obligation de désigner un·e DPO : c’est par exemple le cas des entreprises se livrant au traitement de données à caractère personnel à grande échelle. Cette désignation est optionnelle (mais encouragée) dans toutes les autres entreprises.

Plus d’informations sur le·la DPO sur le site de la CNIL.

/
Vous reprendrez bien une tasse de thé ?